Comment profiter de vos cours d'anglais?

** HOW TO GET THE MOST OUT OF YOUR CHILD'S ENGLISH LESSONS AT KIDOOLAND **

Scroll down to read this article in English


Pour certains parents, il suffit d'inscrire leur enfant à un cours d'anglais et de laisser les professionnels s'en charger. D'autres parents, rejoignant KidooLand, auront un objectif précis en tête : "Je veux que mon enfant soit bilingue" ou "Mon enfant doit passer un test". Dans les deux cas, nous pensons qu'il est important pour vous, clients, d'avoir une idée précise de l'objectif linguistique de votre enfant chaque année, car en reconnaissant et en travaillant à cet objectif commun, cela vous permet de mesurer et de valider l'investissement de votre famille (à la fois financier et en temps/effort).


Tout comme dans le monde des affaires, cet objectif linguistique doit être SMART... Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporelle. Depuis septembre 2020, nous avons approfondis ces objectifs avec nos clients, pour être sure d'avoir bien compris et gérer vos attentes concernant ce qui se passera à KidooLand et ce qui devra se passer chez vous pour atteindre cet objectif.


Voici quelques-unes des façons avec lesquelles KidooLand vous aide à mesurer et à valider les objectifs linguistiques de votre enfant :

* Pour les cours hebdomadaires des évaluations trimestrielles sont mise en place afin de voir comment votre enfant se débrouille.

* Les sessions hebdomadaires et de vacances incluent l'accès à Kidscare (notre application de communication) afin que vous puissiez voir après chaque session ce qui a été travaillé. Cela vous permet de répéter, de réviser et de renforcer l'apprentissage entre les sessions. La révision aidera le cerveau de votre enfant à stocker ces connaissances dans sa mémoire à long terme.

* Tous les membres ont accès à notre bibliothèque de ressources en ligne (mise à jour fréquemment) afin que les enfants puissent renforcer le travail effectué en classe à leur propre rythme depuis la maison.


IMPORTANT : Si votre objectif change au cours de l'année ( exemple : vous décidez que votre enfant à besoin d'un niveau A2 pour le test), s'il-vous-plaît, faites nous-en part. Nous discuterons alors du niveau actuelle de votre enfant, du cours qu'il suit, du calendrier en place et des meilleures mesures à prendre pour vous aider, vous et votre enfant, à atteindre cet objectif.


Les questions les plus fréquemment posées à la porte ici à KidooLand sont : Mon enfant s'en sort-il ? Est-ce qu'il progresse ? Chez KidooLand, nous aimons le fait que les parents s'intéressent à l'éducation et aux progrès de leur enfant. Cependant, il est difficile d'entrer dans les détails à la porte, alors veuillez vous référer en premier lieu aux e-mails et évaluations hebdomadaires de Kidscare. Si vous avez des préoccupations ou des questions sérieuses, veuillez nous contacter via Kidscare pour convenir d'un rendez-vous téléphonique afin que nous puissions prendre le temps de discuter correctement de vos demandes.


Chez KidooLand, nous encourageons tous les parents (même ceux qui ne parlent pas anglais) à jouer un rôle actif pour aider leurs enfants dans leur apprentissage de l'anglais. Nous fournissons fréquemment des conseils et des astuces pour aider les parents à renforcer le travail en classe de manière simple et amusante à la maison. Lisez la suite pour découvrir les différentes étapes de l'apprentissage d'une langue et ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant dans son voyage vers un avenir bilingue et heureux...


Quelques-unes des étapes de l'apprentissage d'une langue


1. Le silence est un élément clé de l'acquisition d'une langue.

Comment le silence peut-il faire partie intégrante de l'apprentissage des langues ? Nous savons que cela peut paraître contradictoire, mais pensez à l'époque où votre enfant était un bébé ou un jeune enfant. Il y a eu une période importante pendant laquelle vous saviez que votre enfant vous comprenait, mais il était incapable ou peu disposé à vous répondre. Votre enfant écoutait, absorbait, observait, répondait non verbalement mais ne parlait pas réellement.


Cette même période d'observation silencieuse se produit pour l'apprentissage d'une deuxième langue, à tous les âges et à tous les niveaux. La durée de ce "silence" varie fortement d'un enfant à l'autre, en fonction de facteurs tels que l'âge, le niveau de confiance, la volonté de prendre des risques, la quantité (nombre d'heures de contact) et la qualité de l'enseignement et le niveau de stimuli et d'interaction auquel l'enfant est exposé à l'intérieur ET à l'extérieur de la classe.

Comme pour les tout-petits, ce silence ne signifie pas que l'enfant n'apprend pas, ni qu'il ne comprend pas. Il peut simplement passer par une période d'observation et les enseignants expérimentés de KidooLand savent comment encourager doucement les enfants à participer oralement en utilisant des jeux, des chansons, des jeux de rôle, etc. Fournir des questions pour les devoirs afin que les enfants puissent réfléchir et préparer leurs réponses à l'avance est une autre excellente technique pour aider les enfants à participer plus facilement en classe.


TOP TIP pour les parents dont les enfants sont observateurs.

Votre enfant est-il un observateur en général ? Aime-t-il évaluer la situation avant de participer ? Si c'est le cas en dehors des cours de langue, cela peut aussi être la façon dont ils se trouvent dans la session. Pour aider un enfant observateur, faites une petite révision avec votre enfant avant chaque cours, en veillant à ce que ce soit amusant et amical, car cela contribuera à renforcer sa confiance en classe.


2. Vocabulaire passif ou actif

Nous utilisons de nombreuses méthodes dans l'enseignement des langues, mais elles se répartissent en deux grandes catégories :


1. Buts mécaniques - Le vocabulaire et la grammaire, comment la langue s'articule.

Dans ce cas, nous pouvons travailler vers des objectifs mécaniques en utilisant des fiches, des exercices écrits, des tableaux, etc.


2. Buts de maîtrise - Utilisation de la langue et mise en pratique et en contexte.

Nous pouvons utiliser un jeu de rôle au théâtre, un jeu interactif, faire une présentation, etc.

L'un sans l'autre n'est pas efficace et ne favorise pas la réflexion. Les écoles, en raison de la taille des classes et du temps, ne pourront souvent se concentrer que sur des objectifs mécaniques. C'est pourquoi tant d'adultes se présentent aujourd'hui avec un manque de confiance en eux lorsqu'ils parlent et écoutent. Il est essentiel pour l'apprentissage des langues que la mécanique et la maîtrise se fassent en parallèle si l'on veut que le cerveau fonctionne au maximum de ses capacités.

Pensez aux langues étrangères que vous connaissez, peut-être celles que vous avez étudiées à l'école.

Si on vous a mis sur la sellette et qu'on vous a demandé de répondre à une question dans cette langue, il se peut que vous ayez du mal à accéder et à vous souvenir de tout le vocabulaire et des formes grammaticales nécessaires. Cependant, si on vous montrait des fiches avant que les questions ne commencent avec divers mots courants écrits dans cette langue, vous constateriez probablement que vous reconnaissez et comprenez plus de mots que vous n'auriez cru possible au départ. Cela vous donnerait alors la confiance nécessaire pour participer aux questions-réponses. Avec la pratique et au fil du temps, ce comportement se répète et sera stocké dans la mémoire à long terme pour être utilisé plus tard.

La compréhension de la langue (mécanique - vocabulaire passif) est généralement beaucoup plus forte que ce que les compétences linguistiques orales/actives suggèrent, car les étudiants construisent leur vocabulaire très rapidement mais sans la pratique de la maîtrise les connexions neuronales nécessaires pour mémoriser ne se créent pas.

En utilisant à la fois des actions mécaniques et de maîtrise et en créant un environnement d'apprentissage amusant et positif, à KidooLand, les enfants sont immergés dans la langue anglaise et le vocabulaire peut être enseigné et révisé d'une multitude de façons innovantes et interactives.

Si les enfants aiment apprendre, si c'est amusant et basé sur le jeu, cela crée des connexions positives dans le cerveau, qui à leur tour facilitent l'apprentissage, l'intégration du vocabulaire dans la mémoire à long terme de l'enfant et donc, au fil du temps, permet à l'enfant d'accéder, de se rappeler et d'utiliser ses connaissances rapidement et facilement.



3. La vitesse d'acquisition de la langue doit être adaptée à l'âge de l'étudiant.

Il existe quatre domaines principaux d'apprentissage des langues - écouter, parler, lire et écrire - et certaines compétences de base sont nécessaires avant de pouvoir les acquérir. Un locuteur vraiment courant pensera et même rêvera dans la langue.

Cela semble évident, mais si un enfant ne peut pas encore tenir un crayon et écrire dans sa langue maternelle, apprendre à écrire en anglais sera un processus lent car les compétences de base (comment tenir correctement un crayon, comment dessiner des formes de base avec le crayon comme des courbes, des vagues, des zigzags etc...) devront d'abord être enseignées.


À KidooLand, nos cours hebdomadaires sont axés sur la langue et non sur l'enseignement de la lecture et de l'écriture. Il y a tellement de travail oral et d'écoute à faire, que nous attendons qu'ils soient au moins en CE1 (et donc qu'ils soient des lecteurs et des écrivains sûrs d'eux en français) pour introduire la lecture et l'écriture dans nos programmes d'anglais. Nous savons que certains enfants seront déjà de bons lecteurs et écrivains avant le CE1 et, parfois, nous pourrons travailler avec cela, mais nos classes sont des programmes de groupe et sont donc alignées sur le programme national français.

Cela ne veut pas dire que les enfants ne seront pas en contact avec le texte écrit, au contraire, le groupe de jeu international de KidooLand enseigne ces compétences de base aux enfants âgés de 2 à 5 ans dans le cadre du programme, et les enfants peuvent tirer un énorme profit de l'apprentissage de leur alphabet en anglais à un si jeune âge, notamment en ce qui concerne la prononciation et l'accent. Les programmes de la maternelle et des premières années du primaire utilisent également des livres et des feuilles de travail en classe, ils seront juste à un niveau d'anglais langue seconde simple.



4. Pratiquez, pratiquez, pratiquez.

L'apprentissage des langues est un marathon, pas un sprint et comme tout sport, l'apprentissage des langues doit être répété et pratiqué souvent. Il est très tentant d'envoyer les enfants avec de longues listes de vocabulaire à apprendre, mais c'est rarement une bonne stratégie et cela ne servira qu'à démotiver tous les élèves, sauf les plus engagés.


14 ans d'expérience ont prouvé qu'à KidooLand, les enfants réagissent mieux aux cours réguliers, qui intègrent toute une série de techniques amusantes, interactives et innovantes, dirigées par de grands professeurs qui sont dynamiques et soutiennent leurs élèves.


En plus du groupe de jeu international pour les 2-5 ans, KidooLand organise chaque année des cours hebdomadaires le mercredi et le samedi, offrant une variété de programmes (ex. English is Fun, Excel in English et une gamme de cours de préparation aux examens) pour accompagner les enfants de 4/5 ans jusqu'à leur adolescence. Toutes ces classes sont disponibles à partir de septembre > juillet de chaque année scolaire. Bien que KidooLand ne soit pas une "école" officielle, nous avons toujours demandé aux familles de justifier les absences des enfants car les perturbations ou les absences peuvent avoir un impact négatif sur l'acquisition et les progrès linguistiques. En outre, pour la première fois en 2021/22, les annulations en milieu d'année ne seront plus acceptées car l'apprentissage d'une langue est un investissement à long terme de temps et d'argent pour les parents, de temps et d'efforts pour les enfants, ainsi que d'efforts, d'expérience et d'expertise pour les enseignants de KidooLand.


Il convient également de noter une fois de plus que KidooLand s'efforce d'encourager les familles à poursuivre l'apprentissage de l'anglais à la maison. Nous proposons régulièrement aux familles des conseils et des astuces dans nos bulletins d'information et sur nos différents réseaux sociaux afin de les aider à intégrer l'anglais dans leur vie quotidienne : pratiquez, pratiquez, pratiquez !

(Inscrivez-vous à la lettre d'information mensuelle de KidooLand en utilisant le lien en bas de cet article)


Comment encourager votre enfant à parler anglais à la maison ? Faites tomber la pression !


Si le professeur d'anglais de votre enfant vous dit que votre enfant participe activement en classe mais qu'il refuse de vous parler en anglais, le meilleur conseil de KidooLand est d'arrêter de demander !


Enlevez la pression sur votre enfant et offrez-lui plutôt des occasions de "montrer" ses connaissances de manière non conflictuelle :

> Jouez des comptines ou des chansons anglaises dans la voiture pour que vous puissiez tous les chanter en famille.

> Regarder la télévision en anglais ensemble.

> Jouer à des jeux de mots ou de chiffres en anglais pendant que vous attendez dans la file d'attente quelque part.

> Empruntez des livres en anglais et lisez-les avec votre enfant ou laissez votre enfant les lire avant de discuter du livre en anglais ou en français.

> Organisez un rendez-vous de jeu avec un enfant anglophone et observez ensuite discrètement leurs interactions.


Surtout, si votre enfant fait une erreur, n'en faites pas tout un plat. À KidooLand, les enseignants passent plus de temps à renforcer la confiance des enfants qu'à corriger chaque petite erreur qu'ils commettent. L'objectif n'est pas la perfection, mais la facilité d'expression, et cela ne sera possible que si l'enfant se sent heureux et confiant de parler. Les erreurs peuvent être corrigées en douceur au fil du temps (par exemple en répétant naturellement un mot mal prononcé dans votre réponse), il est beaucoup plus difficile de renforcer l'estime de soi d'un enfant qui a perdu toute motivation parce qu'il "n'y arrive jamais".



=> Pour recevoir nos dernières nouveautés, y compris nos articles de blog, directement dans votre boite email, abonnez-vous à notre newsletter mensuel en cliquant ICI


Notre newsletter comprend:

- les nouvelles de KidooLand: nouvelles activités, stages de vacances, du feedback sur nos divers programmes etc.

- des conseils éducatifs que nous trouvons intéressants pour apprendre l'anglais ainsi que des idées pour faciliter l'apprentissage de l'anglais à la maison

- des approches pédagogiques avec lesquelles nous sommes d'accord et/ou que nous utilisons dans nos cours

- des sorties et choses à faire avec la famille dans la région PACA

- nos promotions et offres de dernière minute

- et bien plus encore!

(Vous pouvez bien sûr vous désabonner à tout moment).


***



HOW TO GET THE MOST OUT OF YOUR CHILD'S

ENGLISH LESSONS AT KIDOOLAND



For some parents just attending an English lesson and leaving it to the professionals, is all that is wanted. Other parents joining KidooLand will have a specific goal in mind “I want my child to be bilingual” or “My child needs to pass a test”. In both cases, we believe that it is important for our clients to have a clear idea of their child’s linguistic goal each year because by acknowledging and working towards this shared goal, it enables you to measure and validate your family's investment (both financial and time/effort).

Just as in the business world, this linguistic goal needs to be SMART .. Specific, Measurable, Achievable, Realistic and have a Time frame. Since September 2020, we have been taking these goals to a deeper level with our clients, to ensure we have a good understanding of what you want to achieve so that we can manage your expectatations of what will happen at KidooLand and what will need to happen at home in order to achieve this goal.

These are some of the ways in which KidooLand helps you measure and validate your child's linguistic goals:

* Weekly classes have termly evaluations that enable you to see how your child is doing

* Weekly and holiday sessions include access to Kidscare (our communications app) so you can see after each session what was worked on. This allows you to repeat, revise and reinforce learning inbetween sessions. Revision will help your child's brain store this knew knowledge in their long term memory.

* All members have access to our online library of resources (updated frequently) so that children can reinforce the work done in class at their own pace from home.


IMPORTANT: If your goals change during the course of the year (e.g. you decide your child is going to need A2 for a test), please let us know. We will then discuss with you where your child is currently are, the course s/he are on, the time frame in place and the best next steps to help you and your child achieve this goal.


The most frequently asked questions at the door here at KidooLand are: Is my child doing OK? Are they progressing?

At KidooLand we love the fact that parents are interested in their child's education and progress. However, it is difficult to go into detail at the door so please do refer to the weekly Kidscare emails and evaluations in a first instance. If you have serious concerns or questions, please contact us via Kidscare to arrange a telephone appointment so that we can take the time to discuss your queries properly.

At KidooLand, we encourage all parents (even non English speakers) to take an active role in helping their children with their English language learning and we frequently provide hints and tips to help parents reinforce classwork in easy and fun ways at home. Read on to discover more about the various steps to learning a language and what you can do to help your child on their journey towards a happy, bilingual future...

Some of the Steps to Learning a Language


1. Silence is a key part of language acqusition.

How can silence be an integral part of language learning? We know it sounds contradictory but think back to when your child was a baby/toddler. There was a significant period of time during which you knew that your child understood you, but they were unable or unwilling to answer you. Your child listened, absorbed, observed, responded non-verbally but did not actually speak.

This same period of silent observation occurs for second language learning at all ages and levels. The length of the "silence" will vary greatly from one child to another, depending on factors such as their age, confidence level, willingness to take risks, the quantity (number of contact hours) and quality of the teaching and the level of stimuli and interaction to which the child is exposed inside AND outside the classroom. Like with toddlers, this silence does not mean that the child is not learning, nor that they don't understand. They may merely be going through a period of observation and KidooLand's experienced teachers know how to gently encourage children to join in orally using games, songs, role plays etc. Providing questions for homework so that children can think about and prepare their answers in advance is another great technique to help children participate more easily in class.

TOP TIP for parents with children who are observers.

Is your child an observer generally? Do they like to assess the situation before participating? If this is the case outside of language lessons, it may also be how they are in the session. To help an observer child, do a little revision with your child before each class, keeping it fun and friendly, as this will help boost their confidence in class.

2. Passive vs. Active Vocabulary We use many methods when language teaching but they fall into 2 main categories:

1. Mechanical Goals – The vocabulary and grammar, how the language fits together.

Here we might work towards mechanical goals by using flashcards, written exercises, tables etc.

2. Mastery Goals – Using the language and putting it into practice and context.

Here we might use a theatre role play, an interactive game, make a presentation etc. One without the other is not efficient or brain friendly. Schools, due to the size of class and time will often only be able to focus on mechanical goals. This is why so many adults now present with a lack of confidence when speaking and listening. It’s essential for language learning that mechanical and mastery happen in parallel if you want the brain to work to its best capacity.

Think about the foreign languages you know, maybe ones you studied back at school. If you were put on the spot and asked to reply to a question in that language you may well find it difficult to access and recall all the necessary vocabulary and grammatical forms. However, if you were shown some flashcards before the questions started with various common words written in that language, you would probably find that you recognise and understand more words than you would have initially thought possible. This would then give you confidence to participate in the Q&A. With practice and over time this becomes repeated behaviour and will be stored in the long term memory for use later.

Language comprehension (mechanical - passive vocabulary) is usually much stronger than oral/active language skills suggest because students build up their vocabulary very quickly but without the mastery practice are not creating the neuron connections needed to memorise, recall and use that vocabulary verbally with ease.

By using both mechanical and mastery actions and creating a fun and positive learning environment at KidooLand, children are immersed in the English language and vocabulary can be taught and revised in a multitude of innovative and interactive ways. If children enjoy learning, if it's fun and play-based, this creates positive connections in the brain, which in turn faciliate learning, the integration of the vocabulary into the child's long-term memory and therefore, overtime, enables the child to be able to acces, recall and use their knowledge quickly and easily.



3. The speed of language acquisition must be tailored to the age of the student.

There are four main areas of language learning - listening, speaking, reading, and writing - and certain foundation skills are required before these skills can be learned. A truly fluent speaker will also think and even dream in the language.

It sounds obvious, but if a child cannot yet hold a pencil and write in their mother tongue, learning to write in English will be a slow process because the foundation skills (how to hold a pencil correctly, how to draw basic shapes with the pencil like curves, waves, zigzags etc..) will need to be taught first.


At KidooLand, our weekly classes focus on the language not on teaching how to read and write. There is so much oral and listening work to do, that we wait until they are at least in CE1 (and are thus be confident readers and writers in French) until we introduce reading and writing into our English programmes. We know that some children will already be good readers and writers before CE1 and, occasionally, we will be able to work with that, but our classes are group programmes and so are aligned with the French national programme. That’s not to say that children won’t be in contact with the written text, on the contrary, KidooLand's International Playgroup teaches these foundation skills to children aged 2 to 5 years old as part of the programme, and children can benefit enormously from learning how their alphabet in English at such a young age, especially when it comes to prononciation and accent. The maternelle and early primary programmes also use books and worksheets in class, they just will be at a simple ESL level.

4. Practise, practise, practise.

Language learning is a marathon, not a sprint and like any sport, language learning needs to be repeated and practised often. It is very tempting to send children off with huge long lists of vocabulary to learn, however this is rarely a good strategy and will serve only to demotivate all but the most commited of students.


14 years of experience has proven that at KidooLand, children respond best to regular classes, which incorporate a range of fun, interactive and innovative techniques, led by great teachers who are dynamic and supportive of their students.


As well as the International Playgroup for 2-5 year olds, each year KidooLand runs weekly classes on Wednesdays and Saturdays, offering a variety of programmes (ex. English is Fun, Excel in English and a range of Exam Preparation classes) to accompany children from age 4/5 right through to their teen years. All of these classes are available to join from September > July each school year. Whilst KidooLand is not an official "school", we've always required families to justify children's absences because disruptions/absences can have a detrimental impact on language acquisition and progress. In addition, for the first time in 2021/22, mid-year cancellations will also no longer be accepted because learning a language is a long term investment of a parents time and money, of a child's time and effort and of the effort, experience and expertise of their KidooLand teacher.

It is also worth noting once again that KidooLand strives to encourage families to continue the English learning at home. We regularly offer families hints and tips in our newsletters and on our various social networks in order to help them incorporate English into their daily lives: practise, practise, practise!

(Sign up link to KidooLand's monthly newsletter using the link at the bottom of this article)

How to encouraging your child to speak English at home? Take the pressure off!


If your child's English teacher tells you that your child participates actively in class but s/he refuses to speak to you in English then KidooLand's best advice is to stop asking!

Take the pressure off your child and instead provide a myriad of opportunities for them to "show off" their knowledge in a non-confrontational way:

> Play English nursery rhymes or songs in the car for you all to sing along to as a family.

> Watch TV in English together.

> Play word games or number games in English whilst you're waiting in the queue somewhere.

> Borrow some English language books and either read them with your child ot leave your child to read them before then discussing the book in English or French.

> Arrange a playdate with an English speaking child and then observe discretely their interactions.

Most importantly, if your child makes a mistake, don't make a big fuss. At KidooLand, the teachers spend more time building up children's confidence than they do correcting every single little mistake they make. Perfection is not the goal, fluency of speech is and that will only come if a child feels happy and confident to talk. Mistakes can be gently corrected overtime (ex. by repeating a mispronounced word naturally in your reply), it is much harder to boost the self esteem of a child who has lost motiviation because they "never get it right".



If you enjoyed this article, please feel free to SIGN UP HERE to receive our news, views and latest blog articles, direct to your inbox in future! KidooLand's monthly newsletters include:

- educational tips we find interesting

- pedagogicial approaches that we agree with and/or that we use within our current programmes

- ideas for learning more English at home

- outings and things to do in the PACA region with the family

- Information about our promotions and last minute deals

- and much, much more!

(You can unsubscribe at any time!)





Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

Parcourez nos articles de blog pour trouver les réponses à vos questions les plus fréquentes:

Vous n'avez pas trouvez une réponse à votre question?

Cherchez notre blog ou contactez-nous directement avec votre question...